Herbier

Top Herbier

Voici une tâche authentique qui permet aux élèves de s’impliquer dans le processus d’apprentissage et de mieux fixer les savoirs et les savoir-faire. L’apprentissage des sciences permet aux élèves de connaître leur environnement, d’exercer l’observation et la recherche. Pour donner du sens à cet apprentissage et aussi à celui de la langue française on propose de créer un herbier de feuilles d’arbres.  

 

OBJECTIFS

Savoir connaître et utiliser :

  • le lexique des végétaux,
  • les adjectifs possessifs,
  • le mode impératif.

Savoir

  • comprendre des consignes orales,
  • identifier des espèces d’arbres,
  • présenter des arbres et des feuilles,
  • présenter un herbier.

Niveau linquistique

Niveau A1+ du CCER

Durée

6 séances + 15 jours pour le séchage des feuilles

Matériel à utiliser

Du papier journal ; un carnet ; de la colle ; un classeur ; des pochettes transparentes pour le classeur ; de gros livres lourds.

Étapes

Première séance
En classe proposer aux élèves (en groupe de 4) de créer un herbier en utilisant la langue française. Demander d’apporter le matériel cité dans la liste.
Avant la sortie le professeur de FLE révise le lexique relatif aux arbres en utilisant le TBI.
En classe.
Les professeurs de FLE et de SVT montrent aux élèves, qui prennent des notes, à l’aide du TBI et de photos qu’on peut trouver facilement dans le manuel de SVT, les différentes parties qui composent l’arbre (taille, silhouette, couleur de l’écorce, fleurs, fruits) et ses feuilles. Après ce moment de découverte, on propose un travail d’association à faire en binôme, pour vérifier les acquis. (annexe 1). On montre alors une feuille et ses parties (annexe 2) : la base ; la marge (bord de la feuille) ; le bourgeon qui se trouve à la base et qui permet de distinguer les feuilles simples et les feuilles composées ; la tige et la disposition des feuilles sur la tige (feuilles opposées, soit par deux, c’est-à-dire l’une en face de l’autre ; feuilles alternes, soit décalées le long de la tige) ; le pétiole, c’est la partie rétrécie d'une feuille la reliant à la tige. La nervure qui permet de distinguer les feuilles palmées comme un éventail ou les feuilles pennées comme une plume. À l’aide des images on identifie aussi les types de feuilles selon leur disposition sur la tige (annexe 3).
Pendant la sortie de classe les élèves, en groupe, devront cueillir des feuilles (3 ou 4 feuilles par arbre). Préciser qu’ils devront choisir les plus belles et écrire dans le carnet les caractéristiques de chaque arbre (taille, silhouette, couleur de l’écorce, fleurs ou fruits s’il en a, bourgeons et disposition des feuilles). Pour les identifier, ils devront utiliser le nom de l’arbre et le lieu où ils l’ont repéré.
En classe les professeurs aident les élèves à la construction de l’herbier (annexe 4).
L’évaluation se fera pendant une mise en commun. Les élèves devront présenter leur herbier et les feuilles contenues.

Corrigés

Corrigés

Written by Anna Maria Crimi

Categories :

Archive