La langue en scène

Copertina

Tout professeur connaît le rôle éducatif du jeu théâtral qui prend en compte l'élève dans sa globalité: la tête mais aussi son corps. Grâce à ce jeu, le physique devient un vecteur des apprentissages langagiers mais aussi comportementaux. En effet, le théâtre constitue un formidable outil de socialisation pour les élèves. Le théâtre qui permet de développer la concentration et l'autonomie nécessaires à tout travail scolaire, sert également à l'acquisition de connaissances disciplinaires. Nous allons voir comment ! 

OBJECTIFS


Savoir :

  • utiliser le lexique de la famille,
  • utiliser le lexique du caractère,
  • comprendre un texte oral et écrit,
  • interagir avec quelqu’un pour jouer une pièce,
  • créer des marionnettes.

Niveau linguistique
Niveau A1 du CCER

Durée : 2 séances de deux heures chacune et plusieurs séances pour la préparation, éventuellement des marionnettes et de la mise en scène de la pièce.

Matériel à utiliser :
Pour les marionnettes : carton, fil, gants, chaussettes pour les marionnettes à gaine, laine, tissus, balles de tennis,….


Étapes

Première séance (2 heures)
Cette séquence commence avec l’enseignant qui suscite l’intérêt des élèves grâce à des images (annexe 1).
Il précise l’objectif pédagogique de l’activité : la mise en scène de la fable pour le spectacle de fin d’année scolaire. Il s’agit d’une tâche actionnelle englobant des savoirs, des savoir-être et des savoir-apprendre.
Il invite les élèves alors à s’assoir à côté de lui dans le coin lecture créé à ce propos, pour l’écouter raconter la fable de Cendrillon. Pour ce faire, il peut utiliser n'importe quel livre utilisant un langage adapté à celui des élèves. (annexe 2)
Il raconte ou lis alors la fable et pour favoriser la compréhension du lexique inconnu il utilise des images afin de favoriser la découverte (annexe 3).
À la fin du conte le prof demande aux élèves de travailler en groupes et de remplir une fiche qui lui permettra de vérifier la compréhension. Pour aider les élèves, il pourra écrire des adjectifs se rapportant au caractère au tableau (annexe 4). Pendant une mise en commun chaque groupe doit nommer un rapporteur pour présenter la fiche.


Deuxième séance (2 heures)
Après cette phase le professeur demande aux élèves de réfléchir ensemble sur ce qu’il faut faire afin de préparer le spectacle de fin d’année scolaire. Pendant que les élèves nomment les différentes tâches à accomplir, le professeur les écrit au tableau (annexe 5).

Autres séances
Il faut prévoir plusieurs répétitions afin de soigner la prononciation, la diction et l’élocution. La mise en scène de cette fable permet à toute la classe d’y participer car il y a la présence du cœur qui intervient lors de certaines scènes. Pour favoriser l’inclusion des élèves en difficulté d’apprentissage, on peut utiliser l’art du mime. Ces élèves ou ceux qui sont très timides peuvent utiliser les gestes pour mimer les tâches ménagères que Cendrillons doit accomplir dans la journée (annexe 6).
La réalisation des masques pour le bal sera proposée à chaque élève car au bal du prince tout le monde participe (annexe 7). Pour le spectacle de fin d'année, il est souhaitable que les autres professeurs de la classe participent aussi à la création.
Avec l'aide du professeur d'arts plastiques, on réalisera des dessins pour les décors ainsi que ceux pour le carrosse. Si on ne souhaite pas créer de costumes, on n’utilisera que des perruques permettant aux spectateurs de reconnaître les personnages. Quant à la musique du bal, les élèves peuvent choisir et jouer n'importe quel morceau de musique, même moderne.
Pour le script, on travaillera ensemble de façon à le rédiger ou bien on utilisera celui que le livre propose (annexe 8). Par rapport à la fable originale, le professeur peut demander aux élèves de trouver une nouvelle morale qui sera présentée par le narrateur à la fin de la représentation.
Pour impliquer encore plus les élèves, on peut proposer l'intervention sur la scène d'un personnage moderne issu du XXIe siècle qui se trouve plongé par hasard au milieu de ce monde féerique et qui par exemple propose à Cendrillon de l'accompagner au bal au château en Ferrari.
Mais voici d’autres idées pour mettre la fable en théâtre.


Le théâtre des marionnettes
Ce type d'activité permet de dépasser la timidité de certains enfants qui cause des difficultés pendant la représentation voire le trac de la scène.
Le professeur fait des photocopies agrandies des dessins des personnages. Les élèves doivent les découper et les coller sur du carton ou du contre-plaqué. Chaque marionnette devra avoir des fils et des petits batons qui serviront à les faire bouger (annexe 9).
Mais si cela semble difficile on pourra réaliser une autre sorte de marionnettes à gaine (annexe 10).
Pour la scène, on utilise du tissu noir de largeurs et de hauteurs différentes déplacé par les élèves répresentant le cœur. Il ne faut pas prévoir trop de lumière car comme on le sait, dans le théâtre de marionnettes on joue dans l'obscurité. Cette activité permet aux élèves de devenir conteurs et de jouer avec la voix.

Télécharger le contenu

Corrigés

Written by Anna Maria Crimi

Categories :

Tags

Archive