Au bon professeur de bons outils !

Copertina

Pour bien commencer l’année scolaire, pourquoi ne pas proposer des activités ludiques afin de réviser des structures de grammaire, du lexique connu et entraîner les élèves à la compréhension et production orale ? Voici quelques outils pour faciliter la tâche et lier la parole à l’action et au jeu, en utilisant l’approche kinesthésique. Le mot kinesthèse dérive en effet de kinêsis (mouvement) dérivé de kineô (κινέω, mouvoir) + aisthêsis (sensation, perception) et de aiô (άϊω, entendre, percevoir). 
Alors au travail car selon J. PIAGET : « C’est en agissant que l’on apprend. »

Objectifs
Savoir Réviser 

  • du lexique connu,
  • des structures de grammaire ;
  • des verbes ; 
  • comprendre une personne parler et donner des ordres,
  • produire des phrases.


Niveau linguistique : A1 QCER

Durée : 3 séances

Etapes


Première séance (2 heures)
Le professeur annonce l’objectif de la première séance : s’entraîner à la production orale et écrite et réviser du lexique connu. Partager la classe en groupes. Chaque groupe aura un nom (laisser le choix aux élèves) et un rapporteur. Le professeur explique la règle du jeu. Il a apporté en classe un grand sac à dos. À l’intérieur de celui-ci, il y a plusieurs objets connus des élèves et qui font partie d’une même famille lexicale : par exemple celle des fournitures scolaires cahier, livres, gomme, règle, dictionnaire, calculatrice, classeurs, colle, surligneurs, taille crayon…
Le professeur annonce qu’après avoir choisi un groupe, il mettra sur la table un objet. Le rapporteur du groupe devra dire le nom de l’objet. 
Bien évidemment le groupe gagnant est celui qui devine le plus grand nombre de noms d’objets. Si on veut entraîner les élèves à l’orthographe, le professeur demande d’écrire le nom au tableau. Et pour aller plus loin, il peut demander d’écrire le nom de l’objet avec un article singulier ou pluriel selon le nombre d’objets qu’il dépose sur le bureau.


Deuxième séance (2 heures) 
Dans un second temps, on s’occupe de la révision de certains verbes (marcher, toucher, sauter, pousser, aller, etc…) accompagnés ou non de prépositions (devant, derrière, à côté, sur, sous, à gauche, entre, vers, etc...) grâce au mouvement. Après avoir partagé les élèves en groupes, le professeur pousse les tables dans un coin de la salle afin de permettre aux élèves de pouvoir bouger en liberté.
Comme pour la première activité, il explique la règle du jeu. Le professeur dit un verbe : par exemple « Marcher au présent de l’indicatif » et les élèves devront marcher et conjuguer le verbe. Si il dit Toucher, ils devront conjuguer le verbe et se toucher. Si il dit « Sauter devant vous au futur » les élèves devront sauter devant eux. En continuant avec « Sauter derrière au futur », ils devront sauter en reculant. Si il dit « Montrer à côté de vous au présent » ils devront conjuguer le verbe et montrer la personne qu’il y a à côté.


Troisième séance (2 heures) 
Les joueurs sont assis en cercle. Le professeur explique la règle. Chuchoter une phrase à son voisin qui doit posséder certains mots ou une ou plusieurs structures de grammaire (possessif, démonstratif, partitif…) ou certains verbes conjugués selon le temps choisi (présent, futur..) ou bien un thème (les vacances, la rentrée...). On désigne l’élève qui commence et qui doit chuchoter une phrase de son invention dans l’oreille d’un de ses voisins, qui la répète à son propre voisin et ainsi de suite. Le dernier élève répète la phrase entendue à voix haute et on la compare à la phrase initiale. Il y a parfois de gros changements ! On peut même demander au dernier élève d’écrire la phrase au tableau.

 

Written by Anna Maria Crimi

Categories :

Tags

Archive